top of page
  • Photo du rédacteurChristophe Phelippeau

TISSOT HERITAGE 1938Un retour en force de la montre classique

Publié le 5 décembre 2023 par Raphaël

Les Rhabilleurs



La gamme Héritage de Tissot s’agrandit de bien belle façon, en nous proposant une belle réinterprétation de la montre trois aiguilles classique. Un exercice loin d’être évident où l’équilibre entre classicisme et modernité se joue sur le fil.

En effet, la montre trois aiguilles classique n’est pas la catégorie la plus évidente à réaliser, car il ne s’agit ni d’une montre habillée, ni d’une montre sport et il n’est donc pas aisé de se démarquer. Finalement, la montre classique trois aiguilles a peut-être moins le vent en poupe que les montres de plongées, chronographes et autres montres sportives à bracelet intégré. Pourtant, c’était bien la montre que l’on retrouvait au poignet de la majorité des personnes au milieu du siècle dernier. La montre que l’on passait au poignet chaque matin sans se poser de question car elle suffisait pour nous suivre dans notre quotidien, dans l’aventure de notre vie. C’est un peu de cette montre, inscrite dans notre imaginaire collectif à tous, que Tissot réussit à faire ressurgir.


La Tissot Héritage 1938 se présente dans une boite en acier, contenue, de 39 mm de diamètre pour une épaisseur de 11,1 mm. Des dimensions qui permettent à la montre de se porter très confortablement au poignet sans renier sa part de modernité avec une taille contemporaine. Les cornes brossées apportent du contraste à la lunette polie, un détail – qui n’en est pas un– que l’on apprécie toujours. La couronne de belle taille, striée, est gravée du logo T en relief et présente un joli travail. Le fond vissé et la couronne permettent une étanchéité à 5 bars, très suffisant pour le quotidien et ne pas craindre les éclaboussures ou la pluie, mais nous ne vous recommanderons pas de piquer une tête avec.

La verre saphir nous dévoile un cadran très réussi qui nous est proposé dans deux teintes très maitrisées. Un cadran saumon un poisson que l’on retrouve de plus en plus sur les étals de nos horlogers – et un gris anthracite. On retrouve à midi le logo stylisé vintage de Tissot et la mention « chronomètre » à six heures car nous sommes en présence d’une montre certifiée par le COSC. Le cadran présente sur sa partie centrale une texture légèrement granuleuse tandis que le chemin de fer de minuterie présente un guillochage circulaire. Les indexes en chiffres arabes sont légèrement rehaussés pour plus de profondeur dans le cadran. De la texture, de la profondeur, des couleurs maîtrisées, pas de date qui viendrait gâcher ce bel équilibre, que du bon jusqu’à maintenant. Sur le cadran saumon les fines aiguilles glaives et les indexes sont de couleur noire avec de beaux reflets, tandis que leur couleur est crème sur le cadran anthracite. Un mariage des couleurs très réussi. Tissot prend le parti de ne pas utiliser des aiguilles bleuies pour le cadran saumon et associe parfaitement les aiguilles avec les indexes et la littérature du cadran. Un choix gagnant à mon sens. Point de Luminova ici, vous devrez donc éclairer votre montre pour connaître l’heure dans la pénombre – ou utiliser un autre appareil fort utile qui vous sert probablement de lampe de poche




Un bracelet en cuir gris pour le cadran saumon et cuir chocolat pour le cadran anthracite est fourni avec la montre. Celui-ci est muni de pompes rapides pour un changement facilité au niveau de l’entrecorne de 20 mm. Je suis régulièrement déçu par la qualité des bracelets cuirs fournis chez Tissot, mais je dois avouer avoir été agréablement surpris cette fois-ci. Le cuir est souple et confortable. Le seul petit défaut se trouverait dans la boucle ardillon que j’estime légèrement grossière par rapport à l’élégance qui se dégage du reste de la montre.


Nous l’avons dit plus haut, la Tissot Héritage 1938 est certifiée chronomètre par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, assurant ainsi une précision de –4 à +6 secondes par jour. Un gage de précision très appréciable. C’est le mouvement bien connu 2824-2 d’ETA qui a été choisi pour équiper ce garde-temps en lieu et place du Powermatic 80 que l’on retrouve souvent dans le Swatch Group. On retrouve donc une réserve de marche plus classique de 38 heures et un mouvement qui bat à 28.800 alternances par heure. On gagne en fluidité de mouvement de la trotteuse par rapport au Powermatic 80 qui bat à 21 600 alternances par heure. Le mouvement et sa masse oscillante dorée est laissé visible par le fond de boite par une glace en saphir.




Vous l’aurez compris, on aime beaucoup cette nouvelle Tissot Héritage 1938. Elle redonne ses lettres de noblesse à la montre classique que nous avons envie de porter au quotidien. Ses proportions et son visage s’inspirent des designs du passé tout en inscrivant la montre dans son époque contemporaine. Son prix de 895€ permet d’accéder à une montre suisse de grande marque, certifiée par le COSC, pour moins de 1000€.


TISSOT HÉRITAGE 1938

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : acier

Diamètre : 39 mm

Épaisseur : 11,1 mm

Entrecorne : 20 mm

Verre : Saphir bombé avec traitement antireflet

Cadran : saumon ; gris anthracite

Etanchéité : 5 bar

Mouvement : 2824-2 certifié COSC

Réserve de marche : 38 heures

Bracelet : cuir à pompes rapides

Prix : 895 €


5 vues0 commentaire
bottom of page